Bénédiction de la chapelle de MUHARI de la Paroisse NKANKA

Ce dimanche, le 29/07/2018 les chrétiens de la centrale Muhari de la Paroisse Nkanka, leurs amis et partenaires se sont rencontrent à Muhari plein de joie pour la bénédiction de leur chapelle.

Les cérémonies de ce jour ont débuté par le sacrifice eucharistique présidé par Monseigneur Prudence RUDASINGWA Coordinateur pastoral du Diocèse de CYANGUGU.

C’est dans cette messe  que les murs de la chapelle et son autel ont été encensé et béni. La joie de chrétien se lise aux yeux car leur effort était récompensé.

La dite chapelle a été confié à la protection de Saint Sylvestre pour deux raisons majeures. Premièrement en mémoire du pape Sylvestre qui s’est engagé beaucoup pour la construction des églises dans l’Eglise. Deuxièmement c’est en honneur du premier catéchiste de cette centrale qui portait le nom de Sylvestre et qui a fait beaucoup pour catechiser les habitants de Muhari et à militer beaucoup pour la construction de la première chapelle à Muhari .

Les chrétiens de la centrale de MUHARI ont exprimé leur joie par  la voix de leur curé Monsieur l’Abbé Théogène NGOBOKA qui a adressé leurs vives remerciements au Feu Monseigneur Jean Damascène BIMENYIMANA pour son soutien physique et moral à la construction de la chapelle , à Missio Münich qui a largement soutenu les travaux de finissage en donnant près de trente million de franc rwandais, ainsi qu’à ceux qui, de près ou de loin, se sont dépensés pour la construction de cette belle chapelles.

Un remerciement particulier fut réservé aux chrétiens de Muhari qui ont donné plus de vingt-six million de franc rwandais comme contribution locale. Ce qui fait que le coût total de la chapelle et son équipement s’élève à cinquante-six million de francs rwandais.

Prenant la parole, Monseigneur Prudence a réitéré  ses vives remerciements à Missio Münich qui est venu en aidé aux chrétiens de Muhari au moment où leurs moyens arrivent presque au bout. « Sans leur aide – a-t-il dit- nous n’aurions pas cette belle chapelle aujourd’hui, Missio Muinich a témoigné pour nous sa solidarité et grand engagement pour nous, alors apprenons sur leur générosité et soutenons-nous les uns les autres sans oublier les œuvres pontificales missionnaires ». Il a terminé en invitant les fidèles de Muhari  à prendre soin de leur belle chapelle et profiter au maximum d’elle car Dieu est devenu leur voisin en dressant sa tente au milieu d’eux.

Les cérémonies de cette journée furent marquées par des danses de joie des enfants,

des jeunes et adultes ainsi que les partages des agapes fraternelles sans oublier la coupe

d’inauguration qui était disputé la veille de la bénédiction de la chapelle.