Dans les écoles : Les apôtres de la paix effectuent des visites interclubs pour la promotion de la paix

mars 1, 2017

 

Les élèves apôtres de la paix des écoles voisines effectuent des visites interclubs dans le but d’échange d’expérience, de travailler en synergie afin d’atteindre leur but de promotion de la paix dans leur milieu de vie.

C’est dans ce cadre que le Club « Justice et Paix » du Groupe Scolaire de Mushaka a visité celui de l’École Secondaire de Gishoma, le dimanche 26 février 2017. Les deux clubs ont joué un match amical de football où le Groupe Scolaire de Mushaka a gagné 2 buts contre 0 de l’École Secondaire de Gishoma. Ce jeu a été caractérisé par le courage de gagner pour les deux équipes, mais aussi avec des comportements pacifiques sur le terrain.

Après le match, il y a eu des présentations socioculturelles avec des danses, des théâtres et des poèmes pour montrer leurs talents en chantant la paix.

Comme les présentations, les allocutions de ce jour se basaient sur l’importance des Clubs « Justice et Paix » dans les écoles car c’est un lieu d’apprendre les valeurs de la vie sociale et de la société en général. Dans les Clubs « Justice et Paix », les élèves font l’échange de vie et organisent des actions communes de charité qui favorisent la cohésion et la cohabitation. Les clubs permettent également de contribuer à la prévention des conflits ainsi qu’à la résolution des conflits qui peuvent se présenter dans la communauté scolaire.

Cependant, ils ont montré qu’ils ont besoin d’une formation sur l’édification de la paix. Cette recommandation a été bien accueillie par le Diocèse de Cyangugu. Mme Dominique NYIRANZEYIMANA, Coordinatrice du projet « Éducation à la culture de la Paix dans les écoles » dans le Diocèse Cyangugu, a dit que la Commission Diocésaine « Justice et Paix » a dans sa projection le désir d’avoir les apôtres de la paix dans le futur. Ainsi, la formation est prévue dans des différentes étapes d’accompagnement des groupes.

Après tous les échanges, les élèves des deux clubs ont fait la convivialité avec leurs autorités comme l’une des actions de l’édification de la paix.

 

Chaque école, primaire et secondaire, se situant dans le diocèse de Cyangugu a un club « Justice et Paix », ce qui fait qu’il y a déjà 300 clubs avec 22, 000 membres qui s’exercent à l’édification de la paix.

Denys Basile UWINGABIYE

Chargé de communication

Comments are closed.