La CDJP a commencé la redynamisation des structures et initiatives locales de Justice et Paix

août 26, 2017

 

En date du 21 au 24 Août  2017, la Commission Diocésaine Justice et Paix Cyangugu en collaboration avec le Service Civil pour la Paix (AGEH) a organisé un atelier de concentration et de redynamisation stratégique des structures et initiatives locales de justice et paix pour que ces structures soient redynamisées, travaillent d’une façon professionnelle et deviennent autonome à long terme.

 

L’atelier de 4 jours se faisait par groupe et chaque groupe avait sa journée. Respectivement les Présidents des commissions Justice et Paix dans les paroisses ont commencé avec le premier jour, les Médiateurs et Animateurs psychosociaux pour le deuxième jour, les Parajuristes pour le troisième jour, et enfin les animateurs de Justice et Paix ainsi que les représentants des clubs de paix pour le dernier jour.

 

Cet atelier avait d’abord l’objectif de faire l’identification des besoins des structures de la Commission au niveau des paroisses, de prendre les stratégies et dechercher les solutions pour cette redynamisation. Les participants ont évalué le parcours effectué depuis la mise sur pied des commissions paroissiales justice et paix, ils ont illustré difficultés rencontrées au quotidien dans l’accomplissement de leur mission.

 

Après le travail en groupe, les participants ont présenté les besoins généraux et par  paroisse pour restituer une feuille de route finale. En effet, les grandes difficultés de ces structures et initiatives locales sont liées aux moyens de financement qui limitent toute initiative. Ainsi, à partir des nouveaux mécanismes de redynamisation, la CDJP va former les structures et les initiatives « Justice et Paix » en matière de renforcement des capacités, afin qu’elles puissent elles-même  identifier leurs besoins. De ce fait, les structures et les initiatives « Justice et Paix » seront capables d’élaborer leur propre plan d’action et de chercher des partenaires financiers. Cette autonomie financière aidera  les structures et les initiatives « Justice et Paix » à résoudre davantage les conflits au sein des communautés.

 

Après cet atelier de relèvement des difficultés, il s’en suit des réunions et de visites dans les paroisses. Une fois que les structures et initiatives locales seront en mesure de mobiliser leurs propres moyens techniques, matériels et financiers, pour réaliser leurs activités, ça sera un succès que l’on attend. Pour que cela se fasse, il faut aussi une collaboration étroite et le travail en synergie entre ces structures et la Commission Diocésaine « Justice et Paix ».

Cet atelier était assuré par le président de la CDJP, Abbé Diogène Dufatanye, le coopérant technique de AGEH au sein de la CDJP, Francis ZEBAZE et l’équipe de la CDJP.

UWINGABIYE Denys Basile

Chargé de la communication

Comments are closed.