Les jeunes montrent leurs sentiments de paix dans la RGL par la compétition artistique

mars 12, 2017

       

Il y a longtemps, la Région de Grands Lacs a été caractérisée par des guerres à répétition réputées, entrainant la perte massive en vies humaines, la destruction des infrastructures, les maladies de toute sorte, le traumatisme et la méfiance entre les populations de la région.

Tous ces défis ont interpellé beaucoup de gents à lutter pour la paix et implanter la culture de la paix dans la population de cette région. C’est ainsi que la Commission Diocésaine de Justice et Paix du Diocèse Cyangugu a organisé une compétition artistique des dessins pour les jeunes scolaires des quatre Diocèses voisines de Bukavu et  Uvira du Congo, Cibitoke de Burundi et Cyangugu du Rwanda.

Dans son mot d’ouverture au nom du Diocèse, Abbé Ignace Kabera, a annoncé que chacun a besoin de la paix. De ce fait, chacun est appelé à donner la paix à son prochain. Raison pour laquelle, la compétition a été organisée pour évaluer la façon de concevoir la paix, lutter pour la paix et construire le monde de la paix. En fin, il a souhaité à tout le monde présent de retirer une expérience dans cette compétition des jeunes.

Douze écoles sur quinze qui avaient été invitées ont répondu à cette invitation et ont participé  à la compétition avec les dessins exprimant leurs sentiments de recherche et la lutte pour la paix dans la Région de Grands Lacs.

La participation était intéressante avec plus de 100 jeunes provenant des douze écoles. La première phase était la sélection de 12 dessins parmi tous ce qui étaient présents par quatre critères d’originalité, la finition, interprétation et le fond du message qu’il contient. La dernière phase fut le choix des trois premiers dessins.

Anchiza Migani du Collège Alfajili de Bukavu en République Démocratique du Congo a remporte la victoire du meilleur dessin qui exprimait l’unité de la population dans la Région de Grands Lacs par l’expression «la CEPGL, un seul Homme, une seule Population».

Les deux dessins qui secondaient le premier, étaient celui de Byiringiro Déogratias du Petit Séminaire Saint Aloys, et celui de Nshimiyimana Gilbert de G.S. Saint Paul de Bugarama. Les trois premiers gagnants ont reçu la coupe pour chacun, une enveloppe de 25,000 Frw et un certificat.

Les mots des différentes personnes se basaient sur l’importance de cette compétition régionale considérée  comme un signe concret de l’unité.

Minani Athanase, Préfet des Études à l’Institut de Nyarukemba a dit «Etre invité au Rwanda pour la compétition est un signe concret de la recherche de l’unité et la paix dans notre région. Nous souhaitons alors que l’événement pareil soit chaque année».

 

 

 

 

 

 

Hagenimana Jean de Dieu, Directeur de l’éducation dans le District de Rusizi, a dit que cette compétition est l’occasion pour les jeunes d’enlever les obstacles de la paix. Dans ses mots il a dit «les dessins présentés expriment la profondeur des jeunes à la recherche de la paix dans cette Région des Grands Lacs. C’est aussi une occasion pour eux, d’enlever les stéréotypes comme obstacles de la paix. Ainsi il faut toujours donner aux jeunes, l’éducation de la paix en implantant la solidarité et la convivialité.

La Commission diocésaine de Justice et Paix a beaucoup d’activités pour l’édification de la paix dans le Diocèse et ses alentours. Le projet de lutter pour la paix dans la Région des Grands Lacs se réalise sous l’appui de CAFOD, la Caritas anglaise.

Denys Basile Uwingabiye

Chargé de la communication

Comments are closed.